atelier d'architectes

3 associés

nicolas delachaux architecte epfl/sia

denis glatz architecte hes

joao-paulo magalhaes architecte hes

un temple

Temple de la ville de Nyon, en association avec Christophe Amsler

Temple de Nyon
1. 2.
Temple de Nyon
3.
Temple de Nyon
4. 5.

(1) Portail d’entrée. (2) Le nouvel orgue Quoirin et son buffet Samson Scherrer sur son nou-veau socle.
(3) Décors de Jean van Berchem au temple de Crans.
(4) Le temple dans son nouveau contexte urbain.
(5) Vitrail de l’oculus de la chapelle avec les armoiries de Nyon.

Six ans après le concours, le temple de Nyon reprend vie : à l’intérieur, grâce à un nettoyage des enduits et une restauration des décors, et à l’extérieur, par un traitement différencié de l’épiderme de la nef gothique et du clocher de 1936 en béton armé. De nouveaux aménagements extérieurs, avec pavage et bancs ont été dessinés. A l’intérieur, le traitement des sols et le mobilier ont été repensés avec des bancs qui donnent la possibilité d’être disposés en long ou en large, selon les événements et les conditions acoustiques naturelles des lieux.

Le nouvel orgue repose sur une galerie-tambour d’entrée d’expression contemporaine réinterprétant les courbes du buffet de 1780 finement restauré, mettant aussi en valeur les belles voûtes d’arête de l’édifice.

Les nouvelles technologies s’insèrent dans l’édifice tout comme au temple de Crans, plus modeste, permettant de conserver les peintures de 1936, mais aussi d’améliorer le chauffage, l’acoustique, le sol, les bancs et l’orgue, dans un esprit de restauration « douce ».

La réhabilitation de l’ancienne chapelle de l’Eglise libre de Nyon en logements est tout autre. A l’extérieur, rien ou presque n’a changé. A l’intérieur, une série de plateformes détachées sont mises en place, selon le concept de la boîte dans la boîte, l’espace initial de la chapelle étant ainsi encore bien perceptible.