atelier d'architectes

3 associés

nicolas delachaux architecte epfl/sia

denis glatz architecte hes

joao-paulo magalhaes architecte hes

un immeuble d'habitation

Immeuble d'habitation Autour du chêne à la Rippe

Immeuble d'habitation Crassier
1. 2.
Immeuble d'habitation Crassier
3.
Immeuble d'habitation Crassier
4. 5.

(1) Bardage sapin prégrisé.
(2) L’arbre et la maison, la maison est l’arbre…
(3) Cage d’escalier, en béton, seule entorse à l’utilisation du bois.
(4) Reconversion d’un bûcher à Crans.
(5) Ouverture sur le Jura.

Au cœur du village de Crans, un bûcher devient une habitation contemporaine. Le bûcher a disparu mais sa volumétrie, ses gabarits et sa matérialité ont dicté un projet de reconstruction minimaliste, l’œuvre de charpentiers.

Du sur-mesure préfabriqué qui a servi l’idéal de vie des propriétaires avant d’être un prototype pour deux immeubles d’habitation à La Rippe. Un autre idéal de vie, celui de la durabilité, mis à l’épreuve du chantier et de la vie pratique. Un idéal porté par les propriétaires de la parcelle, qui l’ont transmis aux architectes.

Les idées de départ sont multiples : privilégier les habitants de la région, faire vivre le village, utiliser du bois indigène massif, des énergies renouvelables, végétaliser les parkings, puis faire rimer cela avec la maîtrise des coûts et la viabilité financière.

Un pari… Au centre du projet d’habitation, un ancien verger a été préservé. S’y trouve un arbre plusieurs fois centenaire, qui a présidé à l’implantation des constructions nouvelles. La présence de ce chêne dégage une telle force que se laisser guider par lui était une évidence.

Chacun des bâtiments offre un prolongement extérieur dans sa direction. Les quelques pièces et les cages d’escalier qui ne le voient pas regardent les Alpes ou le Jura. Chaque logement donne ainsi l’impression de s’étendre au-delà des murs.