atelier d'architectes

3 associés

nicolas delachaux architecte epfl/sia

denis glatz architecte hes

joao-paulo magalhaes architecte hes

un ouvrage historique

La ferme du château, hôtel de charme à Lucens

Centre de compétence en milieu aquatique Maison de la rivière Tolochenaz
1.
Centre de compétence en milieu aquatique Maison de la rivière Tolochenaz
2.
Centre de compétence en milieu aquatique Maison de la rivière Tolochenaz
3.
Centre de compétence en milieu aquatique Maison de la rivière Tolochenaz
4. 5. 6.

(1) La ferme et sa galerie en bois découpé de 1852, un des plus beaux exemples régionaux de la seconde moitié du XIXe siècle.
(2) Devanture de boucherie, témoin d’une activité présente dès la fin du XIXe siècle.
(3) Le dégagement de la poterne, ensevelie sous la végétation, qui relie désormais la ferme restaurée et le château en un cheminement pittoresque.
(4) La Tourmette à l’entrée aval du château de Lucens.
(5) En face de Lucens, celui de Curtilles, tous deux transformés ou construits à la fin du XVIe siecle par François de Villarzel.
(6) Grande cave voûtée de la ferme.

Les nouveaux propriétaires du château de Lucens ont eu à cœur de planifier un programme de remise en état, sur une période de dix ans, des murs de braie et de soutènement, de l’enceinte du bourg et du ressat, de même que du bâtiment appelé « La Tourmette » faisant partie du dispositif défensif.

La restauration de la ferme du château a ensuite été entreprise. Cette maison, reconstruite en 1852 par le notaire Frédéric Comte, remonte au XVIIe siècle, époque à laquelle elle comprenait une vaste cave voûtée, un logement au rez-de-chaussée et à l’étage, une grange, une écurie et une remise.

Elle a ensuite été remaniée et agrandie dans ses proportions actuelles. Après une longue période d’abandon, le bâtiment a été rattaché au domaine du château en 1996.

Classé monument historique en 2012, il a retrouvé une nouvelle activité grâce à sa réhabilitation l’année suivante et offre désormais des possibilités d’hébergement complémentaires à celles du château.

Dans le respect des structures et des aménagements d’origine, 21 chambres et 2 salons ont été insérés, et la grande cave voûtée s’est libérée pour accueillir l’espace bar et restauration. La généreuse toiture à deux pans s’est épurée pour coiffer ce beau volume et redonner à cet ensemble remanié au cours des siècles un nouvel équilibre, une nouvelle harmonie.